0

Présentation de l’outil de veille « Mention »

Mention est un outil de veille média qui permet de surveiller une grande partie de la toile, il collecte donc une masse importante d’information. Mention va aussi bien agréger des contenus multimédias, de l’information présente sur les médias sociaux, ainsi que des sites web plus généralement. Utile lorsqu’on souhaite suivre sa marque ou sa réputation sur le web. Avec mention il est possible de réagir en temps réel.

Mention est un logiciel qui existe sous plusieurs plateformes Windows et Mac, tablettes et smartphones (iPhone et Android).

C’est un outil simple, grâce à son interface qui explique toutes les différentes fonctionnalités à l’utilisateur.

Etape 1 : créer une alerte

On commence par la création des alertes pertinentes

mention_1

Le nom de l’alerte reste un choix personnel, néanmoins c’est mieux de choisir un nom qui est significatif et en relation avec les mots clefs et les informations que vous désirez surveiller sur internet.

Il faut ensuite déterminer le nom de l’alerte, les mots clefs et les langues utilisées. Le champ « paramètres avancés » permet d’affiner la recherche, intégrer plusieurs mots-clés et les gérer, proposer un mot ou une expression que l’on ne souhaite pas retrouver dans les mentions.

mention_2

La seule chose qui manque au niveau de la création des alertes est que Mention ne prend pas en compte l’expression entière mais mot par mot, ce qui peut influencer la recherche.

Exemple : intelligence économique, mention considère l’expression « intelligence » et « économique » et non pas le sens entier. Il faut donc faire la recherche « intelligence économique » pour éviter ce problème (utiliser les guillemets).

mention_3

J’ai créé une alerte qui s’appelle France et j’ai défini les mots clés, ou l’expression qui me paraissait pertinente pour ma recherche, après on peut définir les langues de la recherche.

mention_4

  • Sources : Sélectionner les différentes sources sur lesquelles seront basées les recherches ;
  • URL bloquées : Possibilité de bloquer complètement une URL ;
  • Technologies : L’option « mentions prioritaires » permet d’’indiquer les mentions jugées importantes et/ou influentes, L’option « Technologie anti-bruit « , supprime automatiquement les mentions similaires à celles effacées précédemment.

mention_5

Mention offre également l’option d’ajouter des comptes sociaux pour suivre et commenter l’information en temps réel sous twitter ou Facebook ce qui nécessite avoir un compte sur les réseaux sociaux.

Mention dispose d’une barre des tâches qui regroupe un ensemble de fonctionnalités :

mention_6

Pour pouvoir accéder à la barre de tâches il est nécessaire de sélectionner une alerte.

Les fonctionnalités proposées sont les suivantes :

  • Mentions : consulter les résultats de l’alerte ;
  • Comptes sociaux : visionner les comptes créés en lien avec l’alerte ;
  • Tâches : consulter les tâches à faire (lire, partager ou répondre) ;
  • Statistiques : visionner des données chiffrées sur l’alerte en fonction des sources, des langues sélectionnées et des jours ;
  • Activité : notification de ce que les utilisateurs ont réalisé dans l’alerte (noter une mention négative ou positive, supprimer ou ajouter dans les favoris) ;
  • Spam : recenser les mentions considérées comme indésirable ;
  • Partage : visualiser les personnes qui ont accès aux mentions de l’alerte ;
  • Partager une alerte : sélectionner les personnes avec qui partager le contenu de l’alerte (utilisateurs du compte ou personnes extérieurs).

Mention est un outil qui offre plusieurs facilités au niveau du partage dans le cadre de travail collaboratif, mais le résultat de l’alerte n’est pas organisé ou classé selon les sources, ce qui peut rendre la recherche des fois longue et difficile.

mention_7

Vous pouvez importer tous vos statistiques en format PDF, CSV… mais cette option est payante.

Mention est un outil très intéressant qui offre plusieurs possibilités pour réussir une veille et filtrer l’information, mais je trouve que le fait qu’il se base en premier lieu sur les réseaux sociaux est un peu limité. Il m’a également fallu redémarrer souvent le logiciel dans sa version téléchargeable ou via le navigateur Chrome à cause de plantages.

Imane Khomalli, étudiante du M2 IESC promotion 2014-2015

https://www.linkedin.com/pub/imane-khomalli/70/b46/52a

Admin M2 IESC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *