0

Les stratégies de l’entreprise Huawei

Huawei a été fondée en 1987 par Ren Zhengfei, et se situe à Shenzhen, la première zone économique spécifique en Chine. C’est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de technologies de l’information et de la communication (TIC). Ses solutions, produits et services de TIC sont utilisés dans plus de 170 pays et régions, desservant plus d’un tiers de la population mondiale. Huawei a pour objectif de favoriser la société future de l’information et de construire un monde mieux connecté. Avec l’ambition d’exploiter le marché international, Huawei Technologies figure parmi les leaders mondiaux des équipements de réseaux de télécommunications ces dernières années. Il est le numéro deux mondial des équipementiers derrière Ericsson depuis 2010, mais devant Alcatel Lucent, de plus, il est classé en troisième place parmi les vendeurs de Smartphones en 2015 derrière Samsung et Apple, grâce à la montée en gamme de ses produits. Huawei mise aujourd’hui sur l’internationalisation en Europe, et en Amériques du Nord et du sud. En 2015, le chiffre d’affaires de Huawei a atteint 395 milliards de CNY (60,8 milliards de dollars américains), soit une augmentation de 37% par rapport à la même époque de l’année précédente.

Son fondateur, Ren Zhengfei est l’un des hommes d’affaires les plus discrets en Chine, il n’aime pas être interviewé par les médias et maintient toujours une certaine distance avec la politique à la différence de certains hommes d’affaires qui préfèrent faire des interviews pour augmenter la réputation et l’influence de leurs entreprises ou avoir de bonnes informations pour investir. Cet homme a débuté son parcours dans le génie civil jusqu’en 1974 en rejoignant l’Armée Populaire de Libération (APL) de l’institut de recherche comme technicien militaire, où il a accompli de nombreuses réalisations technologiques. De ce fait, il est promu délégué de l’APL pour assister à la Conférence nationale des sciences en 1978. En 1982, Ren Zhengfei a quitté l’armée et a rejoint l’industrie pétrolière avant de créer une entreprise de raccordements téléphoniques. Il a créé ensuite Huawei Technologies Co., une entreprise spécialisée dans le développement, la production et la vente de matériel de télécommunications.

Les stratégies de Huawei :

Pourquoi une toute petite entreprise ayant seulement 20 000 RMB, soit environ 3 000 dollars américains, comme fond initial a pu devenir un géant en moins de 30 ans ? En ce qui me concerne, la base théorique détermine la superstructure. Huawei a un système de théories spécifiques et abondantes, parmi lesquelles son concept de valeur  principal « orientation client », « rester axé sur les “bosseurs” Huawei », et « la persévérance, la combativité et le dévouement ». Ces trois points constituent une forme triangulaire stable qui donne une base solide à Huawei pour aller plus loin.

Premièrement, « orientation client » signifie que Huawei est centré sur ses clients et les met en avant. C’est une entreprise qui attache beaucoup d’importance  aux besoins clients, elle insiste sur le fameux cliché: « le client est roi ». Nous sommes actuellement dans un monde où le technicisme et le capitalisme qui effacent l’importance des clients sont de plus en plus privilégiés. Pour la plupart des grandes entreprises occidentales et orientales, l’actionnaire semble passer devant le client. Mais Huawei est un exemple exceptionnel, Ren Zhengfei n’a jamais changé cette stratégie, il considère le besoin actuel des clients comme le but à court terme de l’entreprise, et le besoin potentiel des clients oriente le développement de Huawei. A tous les étages de l’organisation Huawei, il y a une vraie orientation client, qui agit comme un puissant moteur fédérateur des forces de l’entreprise. Comme Huawei n’est pas côté en bourse, il n’a pas de pression des actionnaires. Du coup, il met plus d’énergies dans la stratégie à long terme, et se consacre à répondre aux besoins des clients.

Par ailleurs, lors que l’on dit que Huawei n’est pas une société cotée en bourse, il est inévitable de dire le deuxième point :

 « Qui travaille plus gagne plus ». Chez Huawei, les salariés les plus méritants sont actionnaires, Huawei distribue des actions aux employés qui contribuent le plus à la société. Donc les employés Huawei ont plus de motivation et mettent plus d’enthousiasme au travail. Il est clair que les intérêts partagés sont favorables pour augmenter l’efficacité du travail des employés et renforcer le développement de l’entreprise.

En même temps, il est à noter que Huawei fait très attention à la découverte des talents. Afin d’augmenter sa compétitivité, son système de recrutement est bien étudié par les experts. Pour embaucher plus d’employés potentiels, c’est la première société à venir dans les universités et les instituts supérieurs en Chine pour organiser des concours de recrutement.L’ entretien est compliqué mais normatif. Par ailleurs, Huawei a investi une somme d’argent chaque année pour former ses employés. Par la suite, Huawei met à la disposition de ses équipes une plate-forme de développement globale, donnant aux jeunes membres de l’équipe la possibilité de prendre plus de responsabilités et d’accélérer leur carrière professionnel. Huawei évalue les employés et sélectionne les managers en fonction de leurs performances, ainsi que l’étendue de leurs responsabilités. De cette manière, il y a plus de 170 000 employés qui obtiennent non seulement un rendement suffisant pour leurs efforts individuels mais aussi acquièrent une expérience plus importante.

Le dernier point « la persévérance, la combativité et le dévouement » est un mode d’action, il encourage des employés à travailler dur et lutter ferme comme des soldats. C’est aussi la seule méthode qui fait fonctionner les deux premiers points d’après le PDG de Huawei. Cela fait partie de la culture traditionnelle de la Chine, surtout dans l’ère Mao, qui insistait souvent sur l’esprit de la persévérance, la combativité ainsi que le dévouement. En tant qu’un ancien militaire, Ren Zhengfei a bien compris cette culture éthique.

 « Orientation client » est la force de traction qui fait avancer Huawei, « Rester axé sur les “bosseurs” Huawei » est la force de motivation, cette notion est comme un moteur qui fournit l’énergie des personnes Huawei, enfin « La persévérance, la combativité et le dévouement » représente la force de propulsion qui promeut le développement de Huawei vers l’international. Ces trois forces interagissent et se soutiennent. Le concept de valeur principal est la raison la plus importante pour laquelle Huawei peut obtenir un tel succès.

A partir de son système théorique du concept de la valeur et de la culture, on connaît bien l’une des stratégies de Huawei, c’est l’accumulation des connaissances, mais il n’y a pas que ça. Son accumulation des connaissances sur les nouvelles technologies  de l’information et de la communication a très fortement progressé ces dernières années.

Huawei a fait 3 898 demandes PCT (Traité de coopération en matière de brevets) en 2015, soit 456 de plus qu’en 2014. Et sans compter les 442 dépôts de sa filiale terminaux mobile Huawei Devices. La firme se positionne devant Qualcomm (2 442 dépôts), ZTE (2 155), Samsung (1 683) et Mitsubishi (1 593) parmi les 5 premiers déposants. Si on compare Huawei avec un arbre, ces connaissances sont comme une large racine qui fournit de l’eau et de l’énergie pour ses branches et ses feuilles pour faire pousser Huawei.

Conclusion :

D’une petite start-up jusqu’à un géant mondial de télécommunication, c’est un drapeau remarquable flottant dans le ciel. Pour certains, le cœur de la valeur de Huawei est peut-être de pressurer ses employés, car il insiste toujours au dévouement, à travailler dur et à lutter ferme, il demande aux salariés de faire des heures supplémentaires. Cependant j’ai lu un article écrit par un employé de Huawei dans un forum, cela m’impressionne beaucoup, il dit que « Je viens d’une famille modeste à la montagne, grâce à Huawei, j’arrive à alimenter toute ma famille de six personnes, je vis avec dignité, , le plus essentiel, c’est que je suis capable d’acheter mon propre appartement à Shenzhen, (il faut noter que le prix d’un appartement dans les grandes villes est vraiment élevé et insupportable pour les chinois.) Imaginons que l’on a un boulot sans beaucoup de charge, ni pression, ni objectif précis, ce que tu dois faire, c’est juste de regarder le journal et boire du thé au bureau. On deviendra nulle.» C’est vrai qu’il y a du stress chez Huawei, mais cela permet de progresser.

En outre, cette entreprise fait aussi de nombreuses contributions en Chine comme dans le monde entier, elle stimule la croissance économique, créé des emplois, et promeut le développement de la chaîne de valeur des TIC dans les pays où elle opère. Ce qui est peut-être plus important, c’est qu’Huawei propose des solutions TIC novatrices qui stimulent la transformation numérique de toutes les industries, ce qui favorise la croissance économique et améliore grandement la qualité de vie des gens. Je suis convaincue que Huawei va réaliser son ambition dans l’avenir, ainsi qu’il va nous donner un monde tout à fait connecté.

Par Ning Chen, promotion 2016-2017 du M2 IESC d’Angers

Sources :

« La prochaine chute sera Huawei ? » écrit par Wu Chunbo, Tian Tao.

http://www.lsa-conso.fr/carnet-des-decideurs/zhengfei-ren,141121

http://www.huawei.com/en/executives/board-of-directors/ren-zhengfei

http://www.huawei.com/en/about-huawei

http://www-file.huawei.com/~/media/CORPORATE/PDF/annual-report/AnnualReport2015_en.pdf?la=zh

https://www.challenges.fr/high-tech/grand-public/comment-huawei-entend-depasser-apple-puis-samsung_14287

http://www.sino-connect.com/joomla/index.php/articles/cas-entreprises/74-les-principales-difficultes-pour-travailler-avec-des-chinois-2

http://www.silicon.fr/huawei-arrive-premier-au-classement-des-demandes-de-brevets-internationaux-en-2015-142324.html#

Admin M2 IESC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *