77

L'économie circulaire : le concept du futur ?

Le modèle d’économie circulaire repose sur la transformation de biens usagés en matières premières réutilisables dans la production de nouveaux biens. L’objectif est de minimiser la part des matières non recyclables, lors la conception du produit. Cette configuration permet aux entreprises de ne plus être dépendantes de leur approvisionnement en matières premières, ce qui leur confère un avantage concurrentiel.

Les origines du concept :

Le concept d’économie circulaire est à l’origine des recherches effectuées par Walther R. Stahel, architecte suisse. En 1976, il publie le rapport « The Potential for Substitution Manpower for Energy », pour la Commission Européenne dans lequel, il met en évidence le gaspillage lié à la durée de vie des produits et des bâtiments.
C’est en 1982, Walter R. Stahel et Genevieve Reday schématisent pour la première fois le concept d’économie circulaire dans le rapport « Jobs for Tomorrow, the Potential for Substituting Manpower for Energy ».

économie circulaire

source : http://www.product-life.org

La démocratisation du concept :

Pour évaluer la notoriété de l’économie circulaire, nous avons comparé le nombre de résultats obtenus lors de requêtes Google avec l”expression développement durable. Malgré deux expressions assez proches sur le fond, on s’aperçoit que « circular economy » est environ 100 fois moins présente sur les pages indexées par Google que « sustainable developement ».

Requêtes Google

Nombre de résultats

« circular economy »

356 000

« sustainable developement»

35 900 000

« économie circulaire »

320 000

« développement durable »

23 900 000

Google nous permet également de mesurer les tendances de recherches sur les expressions et d’évaluer leur intérêt pour les internautes au fil du temps grâce à l’outil Google trends. Sur les graphiques ci-dessous, on observe des tendances de recherches en hausse sur les expressions « circular economy » et « économie circulaire ». Les pics d’intérêt sur septembre 2013 sont dus casino online aux articles publiés dans la presse écrite (“En Bretagne le pari de l”économie circulaire“, Le Monde, 20 septembre 2013, “Collaborating to achieve a circulareconomy: shared vision to reality“,The Guardian, 25 septembre 2013).

economie-circulaire-trendscircular-economy-trends

Démocratisation du concept

Tendance

En hausse

Notoriété

Faible

Les acteurs de lӎconomie circulaire :

Certaines entreprises, universités, personnalités, associations, gouvernements se sont organisés autour de hubs, afin de promouvoir et de développer le concept d’économie circulaire :

Hubs

Date de création

Localisations

Cradle to Cradle

2005

USA, Pays-Bas

Circle Economy

2009

Pays-Bas

Fondation Ellen Mac Arthur

2010

Angleterre

Institut Economie Circulaire

2013

France

A partir des données obtenues sur les sites internet des hubs, nous avons pu établir une cartographie des acteurs de l’économie circulaire. Elle permet de visualiser la taille et les organisations liés à plusieurs hubs, leur conférant une position avantageuse tels que :

EPEA, l’entreprise qui certifie les produits Crade to Cradle (C2C) occupe une place centrale dans le réseau puisqu’elle est liée aux trois principaux hubs (C2C, Institut de l’Economie Circulaire, Fondation Ellen Mac Arthur).
Coca-Cola et l’école de commerce Euromed Management sont membres à la fois dans l’Institut de l’Economie Circulaire et la Fondation Ellen Mac Arthur.
Enfin, l’organisation Circle Economy et la Fondation Ellen Mac Arthur ont en leur sein des entreprises certifiées C2C. Ces hubs peuvent en effet obtenir des informations pertinentes sur les retours d’expériences des entreprises certifiées.
circulaire

Conclusion :

Le concept d’économie circulaire se construit, s’organise autour de hubs. Mais il doit encore acquérir de la notoriété auprès des entreprises et des particuliers. Cette situation évolue puisque la presse grand public commence à publier des articles sur le sujet. De plus, l’économie circulaire était au programme du Forum – Mouvement pour une Economie Positive avec notamment l’intervention du président de L’Institut Economie Circulaire.
Les entreprises ont-elles intérêt à intégrer un hub ou à se lancer dans un processus de certification dès aujourd’hui ? Aux vues de la raréfaction des matières premières et aux taxes futures imposées par les gouvernements, entrer dans l’économie circulaire n’offrira-t-il pas un avantage concurrentiel dans les 10 ans à venir ?

Auteur : Elie Terrien

admin

Comments are closed.